Vous débutez dans la création de votre site internet ?

Voici quelques définitions utiles

Un vocabulaire parfois difficile à comprendre pour ceux qui débutent dans le domaine. Si vous entreprenez de créer votre site web, voici quelques définitions qui pourront vous aiguiller, et vous aider à analyser le trafic de votre futur site internet.

Cookie : Petit fichier généré par la navigation, puis stocké dans un navigateur sur un ordinateur. Il se manifestera lors des prochaines communications entre le navigateur et les serveurs des sites web. C’est lui qui permet de s’identifier rapidement sur les sites qui demandent des mots de passe. Intimement lié à l’historique de navigation, c’est aussi lui qui peut permettre à des publicités de mieux nous cibler, en prenant compte les pages vues précédemment. Enfin, c’est par les cookies que des outils de web analytics peuvent mieux mesurer le trafic, et différencier les utilisateurs et les sessions. Le site lui-même, mais aussi des tiers peuvent déposer des cookies. Les cookies utilisés ont des durées de vie (par exemple de 2 ans pour celui qui aide Google Analytics à compter les visiteurs uniques).

Session : Correspond à une période durant laquelle l’internaute est actif sur le site analysé. Une session se termine au bout d’une certaine période d’inactivité, au-delà de laquelle le cookie expire (30 minutes dans Google Analytics). Une session est une visite : les deux termes sont souvent utilisés de façon interchangeable. Google Analytics préfère désormais parler de session, un terme qui peut aussi inclure les utilisateurs des applications mobiles.

Taux de rebond : Désigne la part de visites où une seule page d’un site a été vue.

Trafic direct. C’est censé désigner le trafic qui arrive directement, comme lorsqu’un internaute tape l’adresse de la page, où qu’il clique sur un favori. Mais le terme regroupe en fait plutôt tout le trafic dont on ne peut pas connaître l’origine. Il peut donc correspondre à un internaute qui clique sur un lien contenu dans un PDF, ou dans un mail. Le trafic venant d’une recherche réalisée sur iOS et Safari a aussi pu être, un temps, classé comme « direct », à cause d’un chiffrement alors mis en place par Apple. Bref, le trafic direct est un indicateur pas toujours facile à interpréter.

Utilisateurs actifs : Indicateur assez récemment mis en place dans Google Analytics mesurant le nombre de visiteurs uniques dont au moins une session a été comptée durant une période à déterminer (1, 7, 14 ou 30 jours).

Visiteur unique : censé désigner un seul et unique internaute qui a visité un site pendant une période donnée. Mais ce visiteur est en général identifié par les outils de web analytics grâce à un cookie. Or, le « visiteur unique » possède désormais plusieurs terminaux, et comme les cookies restent associés à un navigateur installé sur un terminal, les outils de web analytics peuvent avoir bien du mal à reconnaître ce même visiteur unique s’il change de terminal et qu’il ne s’identifie pas. Désormais, Google préfère utiliser le terme équivalent d’utilisateur, qui peut aussi inclure ceux qui utilisent les apps mobiles.